Pour éviter tout traitement inéquitable, vous devez vous assurer de laisser le bien dans un état comparable à celui de l’inventaire initial. Assurez-vous que le bien est bien nettoyé et que toutes les réparations nécessaires ont été effectuées avant la vérification de l’inventaire de sortie. Prenez les dispositions nécessaires pour assister à l’inventaire avec votre propriétaire.

Préparez un dossier avec tous les documents pertinents dont vous pourriez avoir besoin, tels que

Le contrat de location
Reçus de tous les paiements de loyer
Reçus de tous les paiements de factures de services publics
Reçus de toutes les réparations effectuées, des services de nettoyage, de jardinage et autres services professionnels que vous avez payés dans la propriété
Une collection de photos numériques haute résolution horodatées qui documentent l’état de la propriété lors de votre dernier départ
Si vous avez des doutes sur votre propriétaire, lassez-vous de ses agissements lors de l’inventaire final et de la restitution de la caution. Les propriétaires malhonnêtes utilisent ce temps pour essayer de s’emparer de la plus grande partie possible de votre caution, en utilisant des accusations absurdes, des surcharges et des frais cachés.

Voici quelques histoires d’horreur qui se produisent souvent avec des locataires malchanceux.

Une pratique courante des propriétaires et des agents de location malhonnêtes consiste à entretenir des relations étroites avec une certaine entreprise de nettoyage ou de bricolage qui surfacture d’énormes sommes d’argent pour des travaux simples. Le propriétaire ou l’agent de location peut obtenir une commission pour attirer de nouveaux clients. Il essaiera de vous persuader que vous devez payer un montant X à la société ABC (qui ne reflète aucune société du monde réel) ou que vous ne récupérerez pas votre caution.

Une autre situation problématique est celle où le propriétaire veut déduire de votre caution, mais pas engager une entreprise de nettoyage. Il peut tenter de se faire engager comme femme de ménage et vous facturer des heures de travail absurdes à un taux encore plus absurde, tout en ne faisant qu’un nettoyage moyen ou pas de nettoyage du tout.

Si vous tombez dans un tel piège, vous devez tout rejeter et contacter immédiatement votre organisme de cautionnement. Référez-vous à l’Office of Fair Trade et fournissez tous les documents préparés concernant votre location pour prouver votre cas.

Le système peut vous fournir des informations juridiques et une assistance pour récupérer votre caution. En outre, le système de protection des dépôts peut mettre à votre disposition son propre service de règlement extrajudiciaire des litiges, qui est entièrement gratuit. Le système de protection des dépôts ne débloquera pas votre dépôt sans votre consentement ou une décision de justice. Vous devez donc rester informé et savoir à tout moment que votre dépôt ne sera pas volé par des pratiques illégales.

Si vous découvrez que votre dépôt n’est pas protégé dans le cadre d’un système autorisé par le gouvernement, déposez une plainte auprès du tribunal de comté de votre localité. Votre propriétaire doit toujours protéger la caution de son locataire et le fait de ne pas le faire constitue une violation du contrat de location qui est punissable jusqu’à trois fois la somme initiale.

Categories:

Tags:

No responses yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *